Archives départementales de l'Indre

Accueil > Vos recherches > Guide du chercheur > Archives anciennes (antérieures à 1790) > Série H - Clergé régulier > Ordres religieux masculins > Abbaye bénédictine Notre-Dame de Déols

Vos recherches

Abbaye bénédictine Notre-Dame de Déols

[XVIe-XVIIIe siècle]

H 981, 1135


L'abbaye de Déols ou abbaye du Bourg-Dieu fut fondée par Ebbes, prince de Déols, en 917. Ses deux premiers abbés furent les abbés mêmes de Cluny, mais à partir du milieu du Xe siècle, elle n'eut plus de rapports avec les clunisiens. La dédicace de la première abbatiale eut lieu en 920. On décida de reconstruire un édifice plus important en 991. Sa dédicace eut lieu en 1022. Moins d'un siècle plus tard, l'édifice était reconstruit. En 1137, le chœur était consacré par le pape Pascal II. Au cours des siècles suivants, de nombreuses restaurations et reconstructions furent réalisées. L'abbatiale de Déols était un des monuments les plus importants de l'Indre et l'abbaye, probablement l'un des établissements religieux les plus florissants au cours du Moyen Âge. Elle fut sécularisée en 1627 au profit du prince de Condé. L'abbaye, qui avait été en partie détruite au XVIe siècle par des bandes protestantes, fut complètement ruinée par la suite, devenant une véritable carrière du XVIIe au XIXe siècle.

De l'important chartrier de Déols, il ne reste plus que quelques documents aux Archives départementales de l'Indre, véritables épaves d'un fonds qui dut être important quand on sait la richesse de l'abbaye tout au long du Moyen Âge. L'essentiel des archives subsistantes au XVIIe siècle a été transféré au Château-Raoul (Châteauroux), puis à Paris.


Espace personnel