Archives départementales de l'Indre

Accueil > Vos recherches > Guide du chercheur > Archives anciennes (antérieures à 1790) > Série H - Clergé régulier > Ordres religieux masculins > Abbaye bénédictine Notre-Dame de Fontgombault

Vos recherches

Abbaye bénédictine Notre-Dame de Fontgombault

1292-1790

H 153-176, 985-986, 1186, 1207-1210


Fondée vers 1091 par Pierre de l'Étoile, sur la rive droite de la Creuse, l'abbaye bénédictine de Notre-Dame de Fontgombault connut au cours des siècles beaucoup de malheurs. Son église, consacrée en 1141, est ruinée à plusieurs reprises. C'est vers 1540 qu'est nommé son premier abbé commendataire régulier. En 1741, la communauté bénédictine, qui ne comprenait plus que 4 moines, est remplacée par des lazaristes. En 1786, la mense conventuelle est unie au grand séminaire de Bourges. En 1791, la maison conventuelle et l'église abbatiale sont vendues comme biens nationaux. Sur l'initiative d'un prêtre du diocèse, l'abbé Lenoir, des trappistes s'installent à Fontgombault en 1849. Pendant quarante ans vont se poursuivre les travaux de restauration de l'abbaye, mais les trappistes de Fontgombault sont dispersés en 1903. Ce n'est qu'en 1948 que s'effectue la reprise de la vie monastique avec des bénédictins venus de Solesmes. La nouvelle consécration de l'église date de 1954.

Ce fonds peu important ne contient que des épaves du chartrier de l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault, détruit en 1569. Des documents concernant le temporel de l'abbaye le composent essentiellement, ainsi que quelques documents concernant la suppression de l'abbaye au XVIIIe siècle.


Espace personnel